Ambassadeur, et fier de l’être !

03.09.2018

Partager sur :

Depuis maintenant 5 ans, Guillaume Hapian parcourt la France et de nombreux hôtels de notre Groupe. Aujourd’hui ambassadeur AccorHotels auprès des étudiants, il est aussi Assistant Talent et Culture (Ressources Humaines) au Novotel Paris La Défense. 

Pourquoi avez-vous choisi de travailler dans le secteur hôtelier ? Et chez AccorHotels ? 

J’ai grandi dans une famille d’hôteliers français, donc on peut donc dire que j’ai l’hôtellerie dans le sang ! J’ai toujours travaillé dans des hôtels et des palaces de toutes sortes et j’ai exercé de nombreux métiers différents : dans les cuisines, à la comptabilité et à la réception. Je me sens véritablement chez moi dans les hôtels, cela fait partie de mon ADN. Pour autant, cela ne m’empêche pas d’être régulièrement agréablement surpris par mes échanges avec les hôtes, les repas délicieux…   

Entre AccorHotels et moi, c’est une longue histoire. Durant ces 5 dernières années, j’ai parcouru toute la France et travaillé chez Mercure, 2 hôtels Pullman, Sofitel et, aujourd’hui, chez Novotel pour la 2ème fois. J’ai le sentiment de faire partie d’une grande famille qui partage mes valeurs de respect, passion et esprit de conquête et qui, comme moi, est toujours prête à relever de nouveaux défis !

Je suis fier de travailler au sein du Groupe, et je suis avec grand intérêt son portefeuille de marques grandissant et ses projets innovants. Il s’agit pour moi de facteurs de différenciation réels pour ses hôtes, mais aussi pour ses collaborateurs – dont je fais partie.

Vous êtes étudiant ambassadeur AccorHotels. Qu’implique ce rôle ?

Pour devenir ambassadeur AccorHotels, il faut aimer le Groupe et adhérer à ses valeurs. C’est un travail quotidien qui consiste à représenter AccorHotels auprès de notre réseau, qu’il s’agisse de communication, de développement ou de recrutement. Nous organisons également TakeOff !, de nombreuses conférences et des réunions d’ambassadeurs.

Ces derniers sont essentiellement chargés des relations publiques et du community management en plus de nos tâches quotidiennes, afin de d’engager et de faire grandir la communauté d’étudiants AccorHotels. Le processus de recrutement des ambassadeurs est sélectif : la motivation et la créativité sont clés.

En tant qu’assistant Talent et Culture, quels sont vos défis au quotidien ?

Je m’assure que les collaborateurs du Novotel Paris La Défense soient heureux et qu’ils travaillent dans les meilleures conditions possibles. Je commence toujours ma journée en les saluant et en leur demandant comment ils vont et ce dont ils ont besoin. Mes journées se déroulent ensuite en fonction de leurs réponses.

AccorHotels traverse actuellement une transformation complète du point de vue de la gestion, ce qui rend les défis du quotidien encore plus passionnants. Je dois constamment me demander « Comment puis-je intégrer les collaborateurs dans cette transformation, et entretenir leur créativité et leur motivation ? ». Pour cela, une seule solution : le faire avec le cœur, rester à l’écoute et être bienveillant. 

Comment s’est passé votre dernier stage et qu’y avez-vous appris ? 

L’année dernière, sous le regard bienveillant de mes directeurs Sandrine Leblan et Romain Folliot, j’ai eu la grande responsabilité de gérer les Ressources Humaines du Novotel Paris Vaugirard. À 22 ans seulement, je me suis impressionné ! Au début, il était difficile de me faire entendre, mais j’ai rapidement gagné la confiance des employés.

J’ai énormément appris en collaborant avec les directeurs des Ressources Humaines d’autres hôtels de la région parisienne, et je leur en suis d’ailleurs très reconnaissant !

Finalement, cette expérience m’a donné confiance en moi, et je me suis prouvé que j’étais un talent compétent sur le marché du travail. Le facteur humain de cette expérience m’a le plus touché, j’ai pu grandir et m’épanouir très rapidement. Cela m’a convaincu d’une chose : si l’on agit avec le cœur, tout est possible. Je suis prêt pour cette nouvelle année au Novotel Paris La Défense, et tous les défis et les opportunités de 2019 !

Où se trouve votre emploi idéal ? Où vous voyez-vous dans dix ans ?

Paris, New York, Toronto ou Montréal : les possibilités sont infinies. La destination m’importe peu, tout ce que je sais c’est que j’aimerais rester dans la famille AccorHotels. Idéalement, j’aimerais travailler au sein d’un département Talent et Culture, pour ensuite évoluer vers la gestion d’hôtel ; tout dépend des opportunités.

En tant que millennial, à quoi ressemble l’entreprise idéale ?

Très bonne question ! N’importe quelle entreprise peut être idéale, car cela dépend des personnalités qui y travaillent. Il faut une bonne ambiance, de la motivation et de l’engagement ; des éléments sur lesquels le directeur Talent et Culture travaille constamment.

En tant que millennial, je sais que nous sommes plus exigeants, nous avons besoin d’attention et de reconnaissance quotidiennement. Sur le marché du travail, c'est la génération précédente qui doit s’adapter à nous. L’entreprise idéale comporte des managers empathiques à l’écoute des employés et reconnaissant leur mérite chaque jour.

TAGS :