Voiles sur la Méditerranée !

23.04.2018

Partager sur :

Après 4 000 milles parcourus pendant le tour de France en 2017 et un chantier d’optimisation, Energy Observer a quitté le Vieux Port de Marseille le mercredi 28 mars, direction la Corse, puis l’Italie, la Tunisie, Israël, l’Egypte… et bien d’autres pays, pour un tour complet du bassin méditerranéen en 2018.

Mis à l’eau à Saint-Malo et baptisé à Paris en 2017, Energy Observer est destiné à parcourir les mers du monde pendant 6 ans ! Après son tour de France en 2017 et son chantier d’hiver à la Seyne-sur-Mer, le bateau a donc officiellement débuté son tour de la Méditerranée depuis Marseille.  

AccorHotels est embarqué dans l’aventure…

Petite piqûre de rappel : ancien catamaran de course aujourd'hui laboratoire expérimental flottant, Energy Observer est le 1er bateau autonome en énergie et sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines. Le navire est en effet capable de produire son propre hydrogène à partir de l'eau de mer puis de le transformer en électricité grâce à 3 ressources naturelles : l’eau (hydrogène), le soleil (panneaux photovoltaïques) et le vent (éoliennes).

Dans le cadre du programme Planet 21, AccorHotels et AccorInvest sont partenaires et peuvent ainsi accéder aux technologies innovantes et vertes du navire, les comprendre, les tester, puis les appliquer à nos établissements. Objectif 0 carbone !

Pour 6 ans, 50 pays,101 escales…

C’est à 16h le 28 mars dernier qu’Energy Observer se lance en 2018 dans sa 2ème étape de son tour du monde : le bassin méditerranéen. Sa situation unique, entre 3 continents et 23 pays riverains, en fait un véritable laboratoire du changement climatique et un choix stratégique pour l’équipage à la recherche de solutions concrètes pour la sauvegarde de la planète. Plus qu’un bateau, c’est aussi une Odyssée autour du monde pour partir à la rencontre de tous ceux qui dessinent aujourd’hui le monde de demain ! Un monde plus propre est possible, et ces hommes et ces femmes utilisant des solutions durables en sont la preuve.

Réveillez le moussaillon qui sommeille en vous et suivez le navire en direct !

…Aux côtés d’autres partenaires !

L’expédition fait le plein de partenaires : institutionnels – le Ministère de la Transition écologique et solidaire, l’UNICEF, ou privés – ENGIE, Toyota ou Air Liquide…  tous veulent participer à cette odyssée du futur. Preuve de l’engouement autour du projet, Victorien Erussard, fondateur et capitaine d'Energy Observer, vient d’être nommé premier ambassadeur français des Objectifs de développement durable, adoptés par l’ONU en 2015. Un message d’espoir incarné par le bateau !

Photo ©Kadeg Boucher 

TAGS :